Quelle est la température idéale pour conserver le vin ?


Quelle est la température idéale pour conserver le vin ?

La température de conservation a un impact primordial sur l’évolution des bouteilles de vin. De nombreux vins rouges doivent d’ailleurs être conservés pendant plusieurs années avant d’être dégustés. Pour qu’un vin atteigne son apogée et pour éviter qu’il ne se détériore, il doit être conservé à la température idéale.

La température recommandée pour la conservation des vins

Les vins doivent être conservés dans une cave réglée idéalement à 12 degrés. La température ne doit pas excéder 18 degrés et ne doit pas descendre en dessous de 7 degrés pour ne pas abîmer le vin en provoquant un vieillissement prématuré. La température est importante pour conserver les arômes et les saveurs du vin.

La température de service

La température de conservation ne doit pas être confondue avec la température de service du vin. En effet, la température de service est la température à laquelle un vin doit être servi dans le verre pour améliorer la dégustation.

Les vins blancs se boivent assez frais, en général entre 10 et 14 degrés selon le type de vins. Les vins blancs secs supporteront une température plus fraiche aux alentours de 10 degrés, tandis que les vins blancs minéraux et assez vifs seront meilleurs servis entre 12 et 14 degrés. Les vins moelleux supportent une température de service située entre 10 et 13 degrés.

Les vins rouges peuvent être servis entre 15 et 17 degrés. Les vins les plus tanniques peuvent être servis plus frais que les vins rouges assez souples.

Enfin, les vins effervescents doivent être servis entre 7 et 9 degrés.

Les conditions de conservation du vin

Pour garantir une bonne conservation de vos bouteilles, il est recommandé de les stocker dans une cave à vin. Les caves à vin disposent de toutes les conditions de conservation nécessaires pour la conservation des bouteilles.

Les bouteilles doivent être rangées sur le côté pour éviter que le bouchon en liège ne se dessèche. En les positionnant ainsi, vous empêcherez que le vin ne soit en contact avec l’air extérieur.

Limiter les variations de température

Les variations de température sont l’ennemi numéro 1 pour la conservation d’une bouteille de vin. Les températures trop chaudes accélèrent le vieillissement du vin. A l’inverse, des températures trop basses freinent le processus. Des variations trop brutales sont néfastes pour la bonne conservation des bouteilles.

Un taux d’humidité adapté

Le vin doit être conservé dans un endroit humide mais pas trop. Les grands sommeliers recommandent un taux d’humidité compris entre 70 et 80%. Si la cave n’est pas assez humide, le bouchon risque de se dessécher et le vin de s’oxyder. S’il est conservé dans un endroit trop humide, l’étiquette peut s’abîmer.

A l’abri de la lumière
Le vin doit être conservé dans un endroit sombre à l’abri de la lumière et des rayons UV pour éviter de donner le « goût de la lumière », une réaction chimique qui endommage la qualité du vin. Les vins blancs et rosés sont les plus sensibles à la lumière. Dans une cave à vin, les lumières LED sont privilégiées pour faciliter la conservation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *