Guide de conservation des aliments


Guide de conservation des aliments

Pour ne plus avoir à jeter des aliments mal conservés, il existe plusieurs méthodes de conservation par la chaleur ou par le froid ou la modification de l’atmosphère, l’élimination de l’eau, l’acidification, qui ont pour but de pouvoir les manger quelques jours, quelques semaines, quelques mois ou même plusieurs années après. Ces traitements de conservations visent surtout à préserver sa comestibilité et ses propriétés nutritives et gustatives en empêchant tous les micros organiques pathogènes et responsables de l’altération des aliments, qui peuvent surtout provoquer des intoxications alimentaires. Et d’autre part, le fait d’optimiser la conservation des aliments va limiter le gaspillage et donc va naturellement agir sur l’économie.

Les astuces pour conserver les aliments plus longtemps.

Comme mentionné plus haut, plusieurs méthodes sont possibles pour garder l’état des aliments plus longtemps. Bons nombres d’entre nous les utilise déjà au quotidien, mais faisons le tour des moyens les plus utilisés et les plus efficaces afin de limiter voire d’éradiquer les aliments qui partent trop souvent à la poubelle. Faute de connaissance et de précisions quant à leur conservation.

La congélation

Une solution simple et très pratique, la congélation est la technique que les gens ont tendance à utiliser grâce à l’usage d’un congélateur. Elle empêche la prolifération des microbes. Cette solution peut être utilisée sur tous les produits alimentaires comme : la viande, le poisson, les fruits et légumes, les plats cuits.

La mise en sous vide

Cette solution consiste seulement à placer les aliments dans un endroit imperméable en diminuant au maximum la quantité d’oxygène. Elle permet de conserver facilement les aliments crus ou déjà cuisinés. Puisque les micro-organismes et bactéries y ont du mal à se proliférer. Par contre il y a des dispositions à prendre. Il s’agit de l’utilisation de sacs de conservation et d’une machine à mettre sous vide. A noter qu’elle n’est pas adaptée à tous les produits, comme les poissons crus et les produits ayant déjà été congelés.

La déshydratation

Une solution très utilisée grâce à sa simplicité, sa naturalité, son efficacité et son avantage économique. Il s’agit de l’extraction d’eau dans les aliments, grâce au séchage au soleil ou à l’utilisation des séchoirs solaires à chauffage direct ou indirect. Elle conserve des aliments surtout les fruits parce qu’elle inhibe l’action des micro-organismes, et stoppe ainsi les réactions enzymatiques.

Les erreurs à ne pas faire pendant la conservation

La plupart du temps, on doit jeter les aliments à cause de petites maladresses et d’inattention comme le fait d’avoir rangé les aliments au mauvais endroit.

À titre d’exemple :

Les noix et la farine de blé doivent être conservées dans le réfrigérateur, les concombres et les avocats idéalement sur le comptoir.

Conserver ses aliments dans de bons récipients, il faut que les contenants soient étanches.

Pour la congélation et la réfrigération, il faut retirer l’emballage original pour mettre à l’abri les aliments.

Pour l’entreposage, on doit entreposer les aliments secs dans des contenants hermétiques.

Il faut aussi poser les nourritures dans des endroits où on ne va pas les oublier.

Il faut faire une liste des aliments manquants et dont on a besoin afin d’éviter les achats inutiles.

Faire attention aux dates de péremption.

Pour assurer une bonne conservation des aliments dans le réfrigérateur.

Il y a quelques règles à respecter pour cela :

Il faut placer les aliments au bon endroit. Pour assurer un bon fonctionnement et éviter une surconsommation électrique, il est plus convenable d’éviter de placer le réfrigérateur dans un endroit trop chaud ou à un endroit où la température peut varier. Donc loin du four et des radiateurs.

Il faut aussi vérifier que rien ne vient boucher les grilles de ventilation et si le réfrigérateur est encastré, il faut prévoir suffisamment de circulation d’air autour de l’appareil.

Il faut régler la température du réfrigérateur qui n’excède pas 4°C. Utiliser un thermomètre pour vérifier régulièrement la température à l’intérieur si votre réfrigérateur ne comporte pas une sélection électronique de la température. Il faut nettoyer son réfrigérateur pour éviter la création et le développement des bactéries.

Il ne faut pas surcharger le réfrigérateur et choisir une taille adaptée à son utilisation.

Il faut ranger dans des boites ou emballer les produits qui ont été ouverts (charcuterie, conserves…) comme boites en verre avec couvercle hermétique.

Les avantages de la conservation des aliments.

Une bonne conservation des aliments nécessite peu de matériel, et préserve les vitamines et les saveurs. Le stockage des conserves à température ambiante préserve également le goût des aliments. Certaines méthodes offrent même la possibilité de décliner ces préparations selon une multitude de recettes, solution parfaite pour les gourmets et ceux qui aiment cuisiner ! comme le séchage des produits qui est faciles à mettre en œuvre, et les saveurs et nutriments sont gardés intacts. D’autant plus qu’il existe de nombreuses possibilités d’utilisation des aliments séchés, déclinable à l’infini selon de nombreuses recettes ou associations de légumes entre eux. Les valeurs nutritives des aliments sont préservées avec un coût énergétique nul, et peu de risques bactériologiques.

Puisque les techniques de conservation des aliments peuvent modifier les propriétés organoleptiques et nutritionnelles des aliments, il est de préférence de conserver les aliments plus naturellement, en plus ces solutions de conservations sont très faciles à appliquer.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *